Loading...

 

Nouvelle Lune: suivre son Odyssée personnelle

28/07/2022by Planetavenue

Cet été 2022, les lunaisons se succèdent et se ressemblent un peu. Il faut dire que le climat général, avec les oppositions des planètes transitant le Cancer à Pluton le mois précédent, a réactivé un sentiment de profonde remise en cause. Il a été question du tri final: qu’est-ce que je laisse définitivement tomber et qu’est-ce qui mérite que je m’accroche?

Il se trouve que ces énergies ne nous ont pas encore quittés pour autant. Donc il faut continuer le processus. Mais alors que le Soleil est entré en Lion et que la Lune l’y rejoint ce 28 juillet à 17h54 (temps universel, donc autour de 21h pour Genève ou Paris), la problématique du pouvoir revient au premier plan.

Le cinquième signe du zodiaque ressent intrinsèquement un fort besoin de rayonner. Il veut être admiré et impressionner les foules.

Or, cette année, ces natifs, mais aussi nous tous à l’occasion de la saison Lion, ne peuvent pas exprimer ces qualités sur le mode habituel.

 

Deux obstacles principaux sont signalés dans la carte de la Nouvelle Lune:

– Le carré (aspect de tension) de Mercure à Mars, Uranus et aux Nœuds lunaires. C’est le signal d’une nervosité ambiante qui prend de l’ampleur. Certains auront l’impression de «péter les plombs» ou de perdre leur logique, leur rationalité. Ils se sentent retenus par le poids de la réalité (l’amas se trouve en Taureau, signe de terre): c’est bien joli d’être brillant, intellectuel ou de décrocher un Prix Nobel, mais tant qu’il n’y a pas de réalisation pratique, les diplômes ou la meilleure des thèses ne servent à rien.De plus, la nature antinomique des planètes (Mars et Uranus) e trouvant en Taureau, par rapport à la nature de ce signe, qui plus est, carré à Mercure, rend le constat explosif. En d’autres termes, on peut avoir l’impression d’être secoué dans tous les sens, en ayant envie de s’extirper de sa situation mais on n’y arrive pas trop, empêtré par la lourdeur du terrain. Le seul conseil possible de donner est : patience, prudence et organisation.

– L’autre aspect notable de cette lunaison est l’opposition des luminaires à Saturne: il est moins exact mais tout aussi important à considérer. Il instaure un sentiment de lassitude, d’impuissance, voire de morosité face au climat de revendications collectives. On sent monter des frustrations face à l’effort demandé et les puissants sont contrariés dans leurs décisions. Ceci est un jugement «astrologique», sans parti pris pour un quelconque camp.

Tout de même, histoire de relever le niveau, le Soleil et la Lune peuvent s’appuyer sur un joli aspect que je gardais pour la fin:

– Jupiter forme un beau trigone au tandem Lune-Soleil depuis le Bélier. La planète est même assez puissante (elle aussi!) pour contrebalancer les tendances rabat-joie dont je viens de parler. Elle favorise les projets qui nous tiennent à cœur, pour lesquels nous nous sommes engagés de tout notre coeur. N’oublions pas que c’est l’élément feu qui intervient ici, évocateur de générosité et d’engagement conscient.

Qui saura profiter de ces bienfaits?

Réponse à mesure que nous aurons avancé dans cette lunaison. En tout cas, il ne faut pas se laisser paralyser par la peur et au contraire s’inspirer des héroïnes et des héros grecs dans la vie de tous les jours pour mener son Odyssée personnelle.

 

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!