Loading...

 

ActualitésAspects planétairesSociétéNouvelle Lune du 24 mars: restons séparés mais unis!

23/03/2020by Planetavenue

C’est une curieuse Nouvelle Lune à laquelle nous allons assister le 24 mars 2020! Comme nous l’avons dit dans notre billet sur l’Equinoxe de printemps, l’entrée du Soleil en Bélier réveille la nature et devrait nous donner pareille impulsion. Ceci est d’autant plus fort cette année que la Lune rejoint le Soleil en ces tout premiers jours de printemps.

Comment se fait-il, alors, que le sort nous oblige à nous confiner? Car en ce moment, quel que soit notre lieu de domicile, nous subissons tous cette obligation. Or, ceci s’explique pourtant très bien du point de vue astrologique, astrologique, ceci pour deux raisons principales:

1.L’amas de planètes en Capricorne, signe hivernal, nous force à condenser nos efforts en vue d’un but éloigné. Nous en avons déjà abondamment parlé depuis le début de l’année, surtout au sujet de cette fameuse conjonction Saturne/Pluton, qui s’est formée dans ce signe et se maintient toujours. Elle est même exacerbée, il faut bien le dire, par la présence de Jupiter et de Mars, qui ont rejoint les deux autres planètes. Sans parler de l’astéroïde Pallas et du Nœud Sud, également en Capricorne. N’en jetez plus! Nous avons donc affaire à un stellium (soit un amas planétaire) ayant pour effet de mettre un accent tout particulier sur le signe en question. Or, le Capricorne se rapporte, quant à lui, à la période de d’enfouissement de la graine sous une terre gelée. Cette énergie n’a rien en commun avec celle du Bélier.

Heureusement, au moment de cette Nouvelle Lune, nous pouvons constater que Vénus, qui se trouve en Taureau, forme un beau trigone à cet amas. Au moins la planète de l’amour adoucit cette épreuve et évoque les nombreux petits gestes de compassion ou d’attention tendre avec nos proches. Les liens du cœur se resserrent, même de loin. C’est en tout cas la tendance dominante du moment…

2.L’autre raison, toute récente, de cette «invocation astrale» à rester chez soi, est l’entrée de Saturne en Verseau. La planète se fait en effet remarquer à son tour en ayant changé de signe le 22 mars. Elle y fait une incursion d’une durée de trois mois, environ (jusqu’au 2 juillet, avant de rétrograder en Capricorne pendant l’été).

Reprenons les symboles: Saturne, qui a pour rôle de mettre des barrières et de poser les règles, en vieillard sévère mais juste, va désormais opérer dans un autre champ d’action. Le Verseau est, entre autres, le signe du progrès, de notre cercle social et de nos associations.

Le résultat est donc limpide: Saturne va nous inciter, tout au long de ce printemps, à limiter au maximum les contacts. Ce qui ne veut pas dire que nous, à Planetavenue, ayons un quelconque pronostic sur la durée qu’aura l’épidémie de coronavirus. Nous ne le prétendons pas.

Toutefois, il est certain que nos liens en général vont être revus à l’aune de ce contexte nouveau.

En Verseau, Saturne va poser de nouvelles règles sociales. Nous constatons déjà la vitesse à laquelle nous, citoyens du monde, savons faire preuve de créativité pour rester unis même à distance. Par exemple, nous découvrons qu’Internet et les réseaux sociaux deviennent indispensables– pour autant qu’ils soient canalisés selon les bonnes règles parcimonieuses de Saturne.

Celles et ceux qui exercent une profession indépendante devraient aller dans le sens du courant et profiter de cette période pour revoir leur business. Il serait bon de concentrer ses efforts sur la construction d’une colonne vertébrale qui sera un précieux rempart pour continuer de jouir de sa liberté.

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!