Loading...

 

ActualitésAstrologieNouvelle Lune du 22 mai: retrouver les petits plaisirs.

22/05/2020by Planetavenue

La Nouvelle Lune, qui se produit ce 22 mai à 2° des Gémeaux, marque une importante évolution, qui se manifeste surtout sur le plan cérébral. Globalement, les aspects sont plutôt positifs. De plus, cette Nouvelle Lune s’inscrit dans un contexte intéressant qui s’est mis en place tout dernièrement. Il y a donc du renouveau!

D’une part, les Nœuds lunaires viennent de changer de signes. Dans leur mouvement rétrograde, le Nœud Nord est entré en Gémeaux (aussi!) tandis que le Nœud Sud, qui lui fait face, vient d’entrer en Sagittaire. Nous avons déjà évoqué récemment le changement de paradigme qu’implique cette nouvelle énergie, en place pour environ dix-huit mois, qui met en valeur les Gémeaux et le Sagittaire, à la place du duo Cancer-Capricorne. En d’autres termes, c’est le besoin d’échanger et de communiquer qui prend la place numéro Un dans l’inconscient collectif, à la place de l’idée de se mettre dans son cocon pour assumer ses responsabilités.

D’autre part, la saison de rétrogradation des planètes se met en place: Saturne a ouvert le bal le 11 mai, reculant dans le signe du Verseau où il est à peine entré début avril 2020. Ensuit Vénus, qui a commencé sa boucle de rétrogradation le 13 mai (et pour laquelle nous consacrerons un billet sous peu). Et enfin, Jupiter, qui «recule» depuis le 14 mai, en Capricorne. Sans aller dans trop de détails techniques, disons que lorsqu’une majorité de planètes est rétrograde, la période est propice à un ralentissement, à une réflexion.

Ces valeurs sont-elles antinomiques avec celles des Gémeaux? Oui, apparemment, en tout cas, car ce signe est lié au mouvement, à la rapidité et à l’adaptation (entre autres). Mais la réponse est non si cela signifie que nous pouvons prendre ce temps pour multiplier les idées (Gémeaux), sans forcément conclure maintenant, mais en faisant ce travail mental qui va impliquer tout sauf du statisme. En d’autres termes, on a le droit de fourmiller de projets, même si ceux-ci vont prendre un peu de temps pour éclore.

Revenons encore sur le rôle de Saturne, car il est, lui, en lien de trigone direct avec le duo Soleil-Lune à 2° des Gémeaux. Il peut s’interpréter de plusieurs manières. Par exemple, il illustre bien le contexte actuel de «déconfinement», donc de reprise de la vie courante, en tout cas dans un cercle de proximité cher aux Gémeaux. Dans cette optique, Saturne intervient en gardien de l’ordre, pour rappeler l’obligation de distance sociale. En Verseau, rétrograde, Saturne ne tolère pas le rassemblement de grands groupes mais son aspect favorable aux Gémeaux montre que globalement, le projet de société semble fonctionner. Notons au passage que le duo Soleil-Lune est d’ailleurs bien relié non seulement à Saturne, mais encore à Pluton et à Jupiter. Certes, les éléments ne sont pas les mêmes (air-terre) mais le lien favorable confirme cette sorte de sagesse des comportements.

Certes, il faut aussi compter avec quelques petits dérapages, surtout quand Mercure se met en aspect de tension avec Neptune, comme c’est le cas précisément ce 22 mai. Le climat de fake news, d’illusions, d’erreurs, dont nous avions parlé au mois de mars, pendant l’arrivée du virus, est toujours présent en toile de fond. Il s’agit d’y être attentif, même s’il n’est plus la dominante la plus marquante du moment.

En conclusion, cette Nouvelle Lune Gémeaux, printanière mais pas échevelée, nous invite à reprendre gentiment nos marques, surtout en territoire connu.

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!