Loading...

 

ActualitésAspects planétairesAstrologieL’Italie devra compter sur son Pluton natal pour sortir de l’enfer.

10/03/2020by Planetavenue

 

Alors que l’épidémie du coronavirus continue sa marche inexorable, l’Italie subit de plein fouet un sort particulièrement rude et imprévisible. C’est le pays qui compte le plus grand nombre de contamination et de décès, tandis que son économie trinque à cause de la radicalité des mesures prises.

En montant la carte du ciel de la République italienne pour le 10 juin 1946, à 17h (heure de Rome), nous constatons tout d’abord que le Soleil en Gémeaux nous décrit bien ce pays latin, où l’on aime tant parler, y compris avec ses mains. Le Soleil y est conjoint à Uranus et au Nœud Nord, sensible aux coups de théâtre mais ayant le sens de son destin.

 

 

Ce Soleil uranien et Gémeaux à la fois, très cérébral, illustre aussi les dons artisanaux, commerciaux et intellectuels de la Péninsule. Notons au passage qu’en astrologie mondiale, il est convenu d’étudier le thème de l’acte constitutif actualisé (le plus récent). Mais qu’il est aussi possible, et recommandé, de le comparer aux autres cartes du ciel plus anciennes.

Dans le cas présent, la carte de l’Italie unifiée, celle du 18 février 1861, signée à Turin, est d’ailleurs très édifiante: avec un Soleil Verseau (donc uranien) et un Ascendant Gémeaux, nous voyons qu’elle met aussi l’accent sur les mêmes dominantes. Elle confirme la continuité historique de «l’esprit italien», porté vers la nouveauté et capable de «coups de génie».

Cette parenthèse fermée, revenons à la carte du 10 juin 1946 pour noter que l’Ascendant est en Scorpion. Là, c’est la marque des côtés secrets, parfois sombres, du pays. Le rôle de la mafia, le souvenir des années de plomb, ou tout simplement le sens stratégique de ce pays, capable de renaître de ses cendres à tout moment, tout cela relève de l’énergie du Scorpion.

Une fois esquissée les grandes lignes de ce thème, voyons comment les transits actuels le touchent et si des points de vulnérabilité sont atteints.Tel est bien le cas, car ce thème astral présente une Vénus à 20° du Cancer, conjointe à Saturne, lui-même à 23° du Cancer. Ce dernier signe décrit un côté affectif doux et conservateur à la fois, avec un peuple attaché à la famille nourricière, au rôle des enfants et des aînés (les deux catégories symbolisées par le quatrième signe du zodiaque).

En revanche, la conjonction de Vénus à Saturne peut avoir tendance à ligoter les élans de Vénus, à la rendre méfiante par peur du manque (c’est d’autant plus vrai dans un signe comme le Cancer où cet aspect peut générer des réactions de mauvais sevrage, donc de compensation).

Le contexte astral de l’hiver 2020

Comme nous en parlons depuis plusieurs mois – et comme tous les astrologues sérieux le disent- nous devons tous composer cette année, avec la conjonction  entre Saturne et Pluton, qui était exacte à 22° du Capricorne le 12 janvier dernier.

Ainsi que nous le voyons, ce duo puissant et impitoyable fait donc face à la Vénus conjointe à Saturne du thème natal de l’Italie.

Venons-en encore au rôle de Jupiter, qui s’est chargé de compléter le tableau.

 

 

Toujours dans le thème de naissance de la République italienne, notons que la conjonction Vénus-Saturne forme un aspect de tension (un carré) à Jupiter en Balance. Il y a donc un tiraillement profond entre les valeurs dites conservatrices, sérieuses, de l’Italie – des Italiens de cette République- sur le plan affectif. Mais ce premier trait de caractère est battu en brèche par le côté très show-off de ce Jupiter en Balance. Tout le monde le voit, les Italiens, surtout en société, veulent briller et séduire. Il n’a pas de limites dans ce petit jeu… jusqu’à ce que Saturne (la mamma o l’autorità) lui tape sur les doigts!

Or, là aussi, le contexte actuel réactive ce complexe de base. En effet, Jupiter est appliquant à la conjonction Pluton/Saturne, passant en mars 2020 de 20° à 24°  du Capricorne. Il faut donc bien comprendre que le «Grand Bénéfique » porte, cette fois, plutôt mal son nom. Il vient plutôt amplifier le phénomène de tensions déjà grandes. Par rapport au thème de naissance, Jupiter actuel est donc carré à lui-même et en opposition à Vénus/Saturne, venant ajouter son grain de sel à l’addition déjà poivrée de Pluton/Saturne (en transit).En bref, si ce n’est pas facile à résumer aux non spécialistes, pour ceux qui connaissent un peu l’astrologie, le message d’avertissement est limpide.

L’Italie est en train d’affronter une crise qui bouleverse ses fondements et atteint sa joie de vivre – ainsi que son économie, car Vénus représente l’argent, les valeurs. Ce n’est pas pour rien que les autorités ont décidé d’une quarantaine et que les relations s’en trouvent gelées, autant d’événements qui sont très saturniens.

Le pays se relèvera-t-il ?

Oui, sans doute, car la carte de naissance de l’Italie est dominée par un beau Pluton au Milieu du Ciel, maître de l’AS, donc gouverneur du thème. La planète octroie à qui en a besoin une résistance hors du commun, ainsi que des capacités de résilience. Sous couvert d’une émotivité trop grande en apparence – car la Lune se lève dans ce thème – l’Italie sera capable de repartir. Elle devra peut-être puiser au fond d’elle-même pour le faire. Bien aspecté et puissant, son Pluton natal en Lion, angulaire, qui plus est, lui donne la fierté nécessaire, ainsi que l’intuition, même si le pays devra faire face à ses démons.

Le sort lui donne peut-être là une occasion unique de transformer le plomb en or, à condition de faire ce grand nettoyage. Il lui faudra du courage politique et une puissance rugissante pour relever cet énorme défi.

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!