Loading...

 

ActualitésAstrologiePleine Lune du 9 mars, une question d’hygiène.

08/03/2020by Planetavenue

Alors que les évènements mondiaux prennent une tournure imprévisible et anxiogène, on ne peut que constater qu’ils reflètent de facto la «photographie planétaire».

Que nous montre celle-ci? Un Soleil situé à 19° des Poissons, conjoint à Neptune, planète qui adore le flou artistique s’il en est. Toutefois, avec la redoutable présence de planètes en Capricorne – Mars, Jupiter Saturne et Pluton- le contexte a plutôt tendance à faire tanguer la barque sur l’océan des Poissons. D’ailleurs, tant le Soleil que Neptune font face à la Lune en Vierge, qui se trouve donc dans le signe opposé comme c’est le cas lorsqu’elle est pleine. Au passage, notons d’ailleurs qu’il s’agit d’une Super Pleine Lune, c’est-à-dire qu’elle sera au plus près de la Terre- Dans le ciel, le spectacle devrait être à la hauteur.

Cette Lune en Vierge a donc attiré notre attention. D’abord parce qu’elle est ainsi très puissante mais aussi parce qu’avec le Soleil, elle met en relief l’axe Vierge-Poissons, traditionnellement lié à la santé. Or, l’épidémie actuelle de coronavirus ne peut qu’être emblématique de ces aspects.

Nous pensons particulièrement aux réactions irraisonnées qu’elle suscite: jusque-là, ce mode de réactions est très Poissons.

Mais en même temps, on nous propose, pour y faire face, dans l’incertitude, des manières très rationnelles, prosaïques et à la portée de tout le monde de nous protéger de cette épidémie. On nous rappelle à bon escient l’importance de bien se laver les mains, de protéger ses voisins lorsque nous toussons ou de nous  tenir à l’écart si nous  présentons des symptômes, le temps de faire un test de dépistage. Or, tout ce qui relève dette approche est typiquement Vierge.

Toute la difficulté de l’axe Vierge-Poissons, porté à son maximum par cette Pleine Lune, consiste à ne pas tomber dans l’excès de rationalité du type Vierge ni, à l’autre extrême, dans les tendances démissionnaires des Poissons.    C’est à ce titre que nous devons nous méfier du rôle de Neptune, qui s’ingénie à distiller sa nébulosité. Il suffit d’écouter les conversations des gens ou de suivre les actualités pour se rendre compte que l’exercice est bien difficile.

Cette épidémie du coronavirus est sans doute un des aléas qui arrive suite à la conjonction Saturne/Pluton du début d’année. Les liens entre ces deux planètes (l’une représentant les limites, l’autre, maîtresse du Scorpion, signe des virus, rappelons-le) se traduisent par les tentatives de contenir le virus grâce à des mesures de quarantaine. Mais avec Jupiter qui rôde dans les parages, il y a peu de chances que ce cela fonctionne.

La période actuelle est très sensible à ce qui se joue du côté des planètes, car les Poissons sont symboliquement en lien, pour leur part, avec les épidémies.

Il faut encore ajouter que cette Lune en Vierge forme des aspects plutôt positifs (trigone) à Mars et à Jupiter en Capricorne. Nous voyons donc que l’équilibre doit plutôt pencher du côté de cette manière Vierge de traiter le problème, par une action vigoureuse mais non exempte de générosité.

Un conseil, il faut donc soigneusement se laver les mains – au sens propre du terme- mais ne pas nous en laver les mains – au sens figuré.

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!