Loading...

 

En remportant largement les élections législatives,  le 12 décembre 2019, Boris Johnson obtient un mandat clair pour le Brexit: la sortie devrait donc être entérinée le 31 janvier prochain. Et les astres sont d’accord avec ce résultat et cette perspective.

Qu’est- ce qui nous permet de le dire? Tout d’abord, considérons la carte du ciel du Royaume-Uni. Précisons qu’il existe plusieurs thèmes qui s’appliquent pour l’Angleterre, à cause de l’histoire mouvementée et séculaire qui a conduit à la naissance de cette nation. Mais celui que nous retiendrons est aussi celui qui est le plus souvent utilisé par les spécialistes de l’astrologie mondiale, à savoir celui de l’Acte de l’Union du 1er janvier 1801, à 0h01. Comme d’autres thèmes astrologiques associés à l’Angleterre (par exemple ceux de ses rois ou de signature de traités importants, avec l’Irlande ou l’Ecosse), l’accent est mis sur les signes de terre: nous voyons donc la confirmation du pragmatisme qui caractérise bien ce peuple.

Pour revenir au thème du 1er janvier 1801, mont é à 0h01, notons que le Soleil se trouve en Capricorne et l’Ascendant Balance. Nous pourrions y associer plusieurs valeurs typiquement anglaises, comme la discipline au travail, les ambitions ou la puissance du pays tirée de l’agriculture puis de l’industrie.

Une belle Lune domine la carte du ciel, culminant en Cancer, donc en domicile, proche du Milieu du Ciel (10 degrés d’orbe). La dialectique est donc une opposition des luminaires, qui se font face sur un axe en rapport avec la tradition, le social (Cancer-Capricorne). Mais il ne faut pas s’arrêter à cette seule première impression, car en maison 12, conjoint à l’axe de l’Ascendant, Uranus, planète révolutionnaire, est en train de se lever. Il promet donc de secouer de manière intempestive ces valeurs et le système anglais! En résumé, le thème est riche en puissance, en contradictions, en aspects positifs et négatifs à la fois.

Pour approfondir la situation actuelle, nous voyons donc que le thème du Royaume-Uni est fortement impacté par les transits des planètes en Capricorne. Ils concernent en effet le Soleil, la Lune.

Saturne a passé sur le Soleil tout au long de l’année 2018 et une grande partie de 2019, confirmant la nécessité d’en finir avec quelque chose qui serait relatif au territoire (Maison IV en astrologie mondiale). A noter que Saturne est sorti du transit de conjonction au Soleil natal et se rapproche maintenant de Pluton radical, qu’il rejoindra le 12 janvier prochain (date exacte). Les deux planètes ont ceci d’intéressants que leur cycle ressort aussi fortement dans l’Histoire du Royaume-Uni.

Ceux qui s’intéressent aux prévisions générales ont sans doute lu un peu partout, ces temps, des analyses de la conjonction Saturne-Pluton. Le duo va secouer les institutions politiques, les déstabiliser, montrant qu’un ancien modèle de fonctionnement ne peut plus avoir cours. En Capricorne, signe fortement associé à la politique, l’effet est encore accentué.

Pour récapituler, même si, depuis le vote de juin 2016, la route a été chaotique,  l’issue logique était celle du Brexit effectif. C’est-à-dire d’un divorce avec le partenaire européen, qui touche profondément et le pays, et le peuple.

À l’heure où il conviendra de vivre enfin cette étape, soit le 31 janvier 2020, c’est surtout la Lune du thème natal anglais qui subira l’opposition de trois planètes – car Jupiter va se joindre au duo. Si nous revenons un peu en arrière, nous constatons que les Nœud Lunaires ont déjà préparé le terrain: le Nœud Sud se trouvant en Capricorne et le Nœud Nord en Cancer depuis un peu plus d’un an.  Les Nœuds ont ainsi activé des tensions karmiques – ou des réminiscences du passé- qui ont obligé Theresa May à jeter l’éponge. Il a fallu aller jusqu’au bout de l’ambiance imposée par ce passage.

Le 23 juillet 2019, Boris Johnson est devenu Premier Ministre, prenant sa succession dans un climat assez délétère. Dans son discours de prise de fonction, Boris Johnson a pourtant annoncé vouloir concrétiser la sortie de l’UE au 31 octobre 2019. Nous savons qu’il a dû affronter encore quelques écueils mais tout de même, il a réussi son pari, puisque le peuple vient de lui accorder son soutien. Or, les courants planétaires ont aussi imprimé leur marque, puisque ceux-ci tendaient depuis le début à mettre en avant la date du 31 janvier 2020!

Quoiqu’il en soit, nous pouvons imaginer que la suite ne sera pas de tout repos, puisque les aspects de l’année 2020 en astrologie mondiale et pour le Royaume-Uni en particulier sont assez musclés.

Nous y reviendrons dans un prochain billet!

 

 

 

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!