Loading...

 

On a souvent prêté à Emmanuel Macron le titre de « président jupitérien », qu’il revendique, d’ailleurs. Tout cela n’est pas faux, mais mérite tout de même quelques nuances. En effet, Jupiter est une planète qui gouverne le Sagittaire.

Or, le président français, né le 21 décembre 1977, est surtout un natif archétypique du Sagittaire de ce signe, mais pas uniquement. Il est aussi influencé par le Capricorne. Tandis que sur le plan des dominantes planétaires, les experts ne sont pas tous d’accord : certains le voient même saturnien (le site astrotheme), d’autres neptunien (astromonde) et certains encore, uranien (Françoise Hardy).

Il faut savoir qu’il existe en effet plusieurs méthodes de calcul de la dominante, qui varient surtout lorsqu’il n’y a pas de planètes angulaires, ce qui est le cas chez Emmanuel Macron. A notre avis, il est plutôt un mixte de Mercure- Jupiter avec sous-dominante Saturne.

Quoi qu’il en soit, parlons d’abord du côté Sagittaire d’Emmanuel Macron qui là, est indiscutable, même s’il est né le dernier jour du signe, soit le 21 décembre 1977, à 10h40, à Amiens. En effet, outre le Soleil, Mercure, Vénus et Neptune s’y trouvent. Nous pouvons déjà relever que dans sa manière de fonctionner sur le plan intellectuel et affectif, il se comporte de la manière emblématique du Sagittaire. Mercure, pour le plan mental, le prédispose à élargir ses horizons intellectuels.

 

Dès son jeune âge, les études supérieures l’ont intéressé : il a opté, rappelons-le, pour les sciences politiques, mais aussi pour la philosophie, ce qui est assez typique, comme intérêt, de ce signe. Le Sagittaire a en effet besoin de comprendre les raisons de sa présence sur Terre. Il n’accepte pas un sort uniquement organique, animal, il a des interrogations sur le plan spirituel. Après tout, il est représenté par un archer, visant le firmament de sa flèche, qui a également un corps de cheval, pour qu’il garde le contact avec sa condition. L’important, pour ces natifs, c’est de parvenir à faire la synthèse des deux.

Des planètes exigeantes

Sur le plan affectif, Vénus et Neptune en Sagittaire donnent une certaine noblesse de cœur. C’est le portrait de l’idéaliste, qui croit en un amour qui permette de grandir. La communion spirituelle avec l’Autre, encore une fois, est essentielle, presque mystique, ce qui est renforcé par le fait que Neptune est l’octave supérieure de Vénus. Comme cette planète, Neptune se focalise sur le domaine affectif, mais dans une vision plus large, plus englobante que la première. Transposée sur le plan des valeurs, cette manière de vivre son affect donne une dimension sociale optimiste, chaleureuse et concernée.

Emmanuel Macron veut porter ceux dont il est responsable plus loin, leur offrir des ouvertures. Mais cette Vénus lui donne tout de même une indépendance, une certaine distance par rapport à la base, ce qui peut être à double tranchant. On peut le croire détaché, moralisateur et hautain, alors qu’il suit simplement les impératifs de son tempérament.

L’action sociale

Se situant en secteur 11, qui s’attache aux projets collectifs, aux associations et aux idéaux, les trois planètes Sagittaire que sont son Soleil, Mercure et Vénus renforcent cette vocation (notion qui est tout à fait prégnante chez lui). A noter que Neptune, en Sagittaire comme dit plus haut, est la seule des quatre planètes à se trouver en maison X, celle de la carrière et de la position sociale.

Au positif, elle lui donne la faculté de trouver l’adhésion des foules, car il a une intuition hors pair pour sentir l’air du temps : c’est ce qui l’a servi lors de son élection, rappelons-le, où il a soulevé des attentes sans précédent. Le revers de la médaille est que Neptune peut aussi exposer la personne aux déceptions et aux trahisons, dans un sens ou dans l’autre. Par chance pour Emmanuel Macron, un flamboyant Mars en Lion soutient son idéal. C’est par l’action, la fougue et une certaine prestance qu’il trouve des solutions.

Et pour 2019 ?

Tout au long de l’année écoulée, le président, a vu sa cote de popularité baisser. Toutefois, il commence aussi à vivre un transit jupitérien de grande importance pour lui. En cette fin 2018, cette planète passe sur l’angle de son Milieu du Ciel et progresse en maison X (le destin socioprofessionnel).

Il s’agit d’un moment rare, pour lui, d’imposer son autorité. Le Dieu Jupiter était le maître du ciel, dans l’Antiquité, celui qui avait réussi à renverser Saturne pour imposer sa loi. Sa manière de gouverner n’est pas celle d’un autocrate : il croyait aux institutions. Il en va de même pour ceux que l’on peut qualifier de « jupitériens », quelle que soit l’époque. Si les lois ne lui conviennent pas, si cette typologie de dirigeant veut donner une autre orientation à sa politique, alors il le fait en faisant voter de nouvelles normes.

Pour Emmanuel Macron, l’objectif, en 2019, sera clairement celui de la reconquête. S’il peut exceller dans ce rôle, il devra tout de même se méfier des embûches occasionnées par Neptune à ses planètes natales en Sagittaire à certains moments de l’année. Attention, par exemple aux dates du 13 janvier, 16 juin et 21 septembre (ainsi que les jours précédant ou suivante celles-ci). En d’autres termes, ces périodes peuvent être critiques pour Emmanuel Macron, qui est impacté directement par cet aspect. Il pourra se trouver en butte à des manifestations d’envergure ou devoir régler des mésententes plus ou moins prononcées.

Cela dit, la présence de Jupiter sur ses planètes en Sagittaire est globalement bénéfique. Il gardera notamment une aura internationale et une popularité qui dépasse toujours largement les frontières de son pays. Il pourrait se distinguer par des propositions ou des ambitions tout à fait innovantes, inspirantes.

Ce sera probablement plutôt en deuxième partie d’année, lorsque Jupiter sera sur le troisième décan du Sagittaire, et ceci jusqu’à son entrée en Capricorne prévue pour le 2 décembre 2019, qu’il pourra en recueillir les bénéfices.

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!