Loading...

 

ActualitésPersonnalitéPolitiqueDonald Trump, le météore astral des élections américaines.

29/10/2020by Planetavenue

Beaucoup d’astrologues se sont déjà penchés sur le thème de Donald Trump. Aujourd’hui,  l’essentiel est plutôt d’ajouter quelques éléments moins connus.

L’actuel président des Etats-Unis est né le 14 juin 1946 à New-York. Il est donc Gémeaux, Ascendant Lion, une combinaison très extravertie. Surtout, il correspond exactement à l’idée que le monde entier se fait de sa personnalité, mais ceci avant tout à cause d’éléments relatifs aux positions des planètes en plus de cette combinaison Soleil/Ascendant.

Il faut tout d’abord commencer par sa fameuse imprévisibilité. Avec le Soleil et Uranus encadrant le Nœud Nord, qui représente le but karmique, le thème de Donald Trump sort du lot. Il était né, en quelque sorte, pour un rôle marquant, qu’on l’aime ou qu’on le déteste. Car Uranus est la planète des révolutions, celle qui indique toujours notre capacité à casser les codes et le système. Elle peut aller jusqu’à l’excentricité. N’oublions pas non plus qu’Uranus, n’aime pas le système, quel qu’il soit, mais paradoxalement, c’est aussi une planète autoritaire. Un Uranien a envie d’imposer ses vues et sa manière individuelle de procéder. Il semble donc que Donald Trump ait besoin, pour s’accomplir, de se comporter ainsi.

Mais allons plus loin. Sa naissance correspond à la phase de la Pleine Lune, qui est en Sagittaire, opposée à ces trois planètes en Gémeaux. Elle signale une polarisation des rapports entre ce qu’il voit comme proche de lui (Son Soleil en Gémeaux) et les étrangers (la Lune en Sagittaire). Il se trouve, en outre, que sa Lune est la planète qui forme le plus d’aspects* dans son thème, ajoutant s’il le fallait encore, qu’il est bel et bien fantasque et changeant.

Ce trio (soit le Soleil-Nœud Nord-Uranus) s’oppose à sa Lune en Sagittaire. Or, cette opposition dans le thème de Donald Trump se produit également sur un axe très important du thème astral des Etats-Unis (ndlr: ce dernier étant monté pour le moment où la Déclaration d’indépendance a été adoptée, le 4 juillet 1776, à 16h50).

Le trio (Soleil NN-Uranus) de Trump se superpose en effet à la pointe du Descendant du thème américain, secteur relatif aux relations avec les autres pays, sociétés en astrologie mondiale). De plus, le Soleil de Donald Trump tombe de manière très précise sur le Mars du thème américain, qui se trouve en maison 7. Cette position explique déjà, de manière générale, que ce pays entretient des relations très brusques, voire belliqueuses, avec les autres Etats. Or, Donald Trump active encore ce comportement. Cela indique aussi que sa personnalité clivante secoue le pays et engendre des réactions potentiellement violentes.

Revenons au thème de Donald Trump pour nous pencher encore sur quelques autres aspects.

Nous constatons que son Ascendant tombe sur le tout dernier degré du signe du Lion. C’est la confirmation d’une personne qui joue de son assurance à un point même extrême. Le degré 29, en astrologie, indique que le natif arrive ainsi (symboliquement) au bout du processus menant à la maîtrise du signe en question. Dans son cas, cet Ascendant à 29° du Lion lui demande d’arriver à contenir et à tirer le meilleur de ce qui se rapporte au Lion, soit d «faire le tour» d’un Ego envahissant. Or, la mission s’annonce comme une vraie bataille, puisqu’il a Mars sur ce point (encore en 12), accentuant l’impatience de Donald Trump.

Voyons encore sa Vénus, qui est conjointe à Saturne en Cancer en maison 11. Elle dénote une étrange conception de la femme. Le président veut la maintenir dans un rôle très traditionnel, très maternel, car elle lui fait sans doute peur. Toutefois, il peut aussi apprécier d’avoir en entourage féminin qui parvient, tant que possible, à le pondérer.

La chance a souvent été de la partie grâce à Jupiter.

Parmi les atouts de Donald Trump, car il en a, l’un des principaux est sans doute le trigone très exact que forme Jupiter (planète de la chance) en Balance à son trio en Gémeaux (Soleil-NN-Uranus).

Nous avons pu le voir au cours des quatre ans d’exercice, malgré tous ces débordements (dont les raisons transparaissent plus haut), Donald Trump bénéficie d’une certaine protection. Sur le plan diplomatique, il peut même lui arriver d’obtenir ce qu’il veut en jouant la carte de la bienveillance (même simulée). Force est de constater qu’il a obtenu certains succès de cette manière: après avoir brandi des menaces et s’être énervé, mais parvenant in extremis à donner l’image d’être devenu ami-ami avec ses meilleurs ennemis, comme typiquement avec Kim Jong-Un.

Reste la question qui est sur toutes les lèvres: est-ce que ce sera suffisant pour lui permettre d’être réélu?

 Le contexte en tout cas, le remet en lumière puisque le Nœud Nord revient en Gémeaux, pas loin de sa position natale au moment de l’élection. Mais pour quel résultat?  Comme ce transit concerne aussi son Uranus natal, n’oublions pas qu’un seul mot résume à la fois son destin et ce qui va se passer: l’imprévisibilité.

*Note technique: La Lune de Donald Trump forme 9 aspects au total, en comptant les mineurs et les points comme l’AS et le MC.

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!