Loading...

 

Une éclipse partielle du Soleil pour aider à la réflexion Exemplaire

29/04/2022by Planetavenue

Les éclipses gardent toujours ce pouvoir de fascination et de crainte, même si peu de gens en connaissent les raisons. Les Babyloniens, au IVème siècle avant JC, scrutaient déjà attentivement ce ballet joué par la Lune et le Soleil, même s’ils n’étaient pas capables de prévoir la date d’un tel évènement. En tout cas, ils étaient bien conscients de l’importance que cela pouvait avoir sur leurs vies.

Aujourd’hui, on sait que les éclipses ne peuvent avoir lieu que lorsque la Lune et le Soleil se trouvent tout proches des Nœuds lunaires, qui forment un axe: celui-ci reliant deux signes opposés,  les éclipses se forment par série, en deux saisons annuelles, soit pour cette année lors du mois du Taureau et lors du prochain mois du Scorpion. Les éclipses ne sont donc pas si rares que cela – il y en a entre 4 et 7 annuellement mais elles ne sont pas toujours bien visibles, comme on va l’expliquer.

La réputation des éclipses, parfois sulfureuse, tient au fait qu’on les associe à des forces incontrôlables. Le sujet mériterait bien un traitement approfondi, comme un livre (il en existe de bons, d’ailleurs) mais contentons-nous de dire ici qu’une éclipse ouvre un champ d’intense énergie, qui commence un peu avant et qui finit un peu après la période. La question de savoir comment elles nous impactent dépend bien-sûr des points de comparaison avec notre thème natal, tout en sachant qu’elles peuvent jouer un rôle sur le plan collectif aussi.

Pour la plupart des auteurs contemporains, il convient toutefois de relativiser leur portée, en tout cas de ne pas «flipper» en vue de la saison des éclipses: il arrive qu’il ne se passe même rien de spécial! Par contre, elles agissent toujours sur notre psyché.

Passons maintenant à la Nouvelle Lune du 30 avril, qui est accompagnée d’une éclipse solaire partielle. Dans de tels cas, la Lune se place entre la Terre et le Soleil, projetant un cône clair-obscur qui va balayer une portion de la surface terrestre à cause de la rotation de notre planète. La tradition veut d’ailleurs que le maximum d’impact à attendre concernerait les zones touchées (il est encore possible, là aussi, l’aller bien plus dans le détail, en montant le thème de l’éclipse domifié). Reste que pour l’essentiel, ce 30 avril 2022, l’éclipse ne sera visible que depuis les latitudes sud élevées, dans le Pacifique Sud, l’Amérique latine et l’Antarctique. Peu de chance que nous ayons l’occasion de partager nos expériences ce dimanche!

Quoi qu’il en soit, même moins forte, une éclipse solaire peut s’interpréter comme un obstacle à la lumière solaire, au sens symbolique du terme. Nous aurions même intérêt à privilégier les valeurs d’intériorité lunaires, à nous pencher sur notre passé et à réfléchir aux expériences qui nous ont conduits là où nous nous trouvons aujourd’hui. En fait, ce moment peut marquer une chance de franchir une étape dans notre développement si nous consentons à y mettre plus de sensibilité et moins d’Ego.

Venons-en à l’interprétation «classique» de cette Nouvelle Lune du 30 avril: le Soleil et la Lune se trouvent à 10° du Taureau, en phase de rapprochement d’Uranus et du Nœud Nord. Attention aux décharges électriques!

Les deux planètes sont bien reliées à Mars, ce qui est très intéressant car la planète de l’action se trouve dans le signe tempéré des Poissons. Nous voyons donc comme une manière d’insister sur le fait qu’il nous faut poursuivre notre action (Mars), tout en faisant preuve de subtilité. C’est le moment de capter l’air du temps, de se couler en toute fluidité dans le courant (Poissons).

La plupart des autres aspects sont positifs: Il y a même un beau triangle mineur entre Pluton fin Capricorne, le duo Jupiter-Neptune conjoints tout récemment fin Poissons, et Mercure à l’orée des Gémeaux. La planète y effectuera bientôt une rétrogradation et se trouve déjà dans la «zone d’influence». Il y a donc une obligation de réflexion, de révision dans la manière de communiquer ou de concevoir les échanges, mais qui trouvent, là aussi, une certaine fluidité tranquille.

Ce qui l’est moins, c’est bien-sûr notre cher Uranus, qui se réjouit de secouer le Soleil et la Lune. S’il nous enjoint de changer notre rapport à la Terre et aux possessions, il semble le faire dans une toile de fond qui tempère heureusement son énergie explosive.

Bonne lunaison et bonne éclipse!

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!