Loading...

 

Le mythe d’Inanna-Vénus aux enfers pour cette Pleine Lune concentrée Exemplaire

19/12/2021by Planetavenue

Cette dernière Pleine Lune de l’année s’inscrit dans un climat de profonde remise en question. Pourtant, la Lune se trouve en Gémeaux, signe léger et joyeux, opposée au Soleil en Sagittaire, signe de la foi et de l’optimisme. Les deux luminaires sont respectivement en trigone et sextile à Jupiter en Verseau, indiquant qu’il faut garder foi en l’avenir. Tout semble prêt à une approche positive, et pourtant, nous voyons bien que la nervosité et les craintes dominent cette fin 2021.

Pour comprendre ce qui se passe, nous devons nous pencher sur le rôle de Vénus, sachant qu’elle commence sa rétrogradation en Capricorne le jour même de la Pleine Lune. Ce fait attire notre attention sur son rôle, sachant qu’elle va demeurer longtemps dans ce signe, où elle se liera trois fois à Pluton (la première fois, le 25 décembre).

Intrusion au Royaume des Morts

Vénus conjointe à Pluton nous évoque la descente aux enfers d’Inanna, déesse vénérée pendant trois millénaires chez les Sumériens et les Babyloniens et associée à Vénus. Il existe plusieurs versions de ce mythe, mais celle qui est la plus imagée pour la période actuelle est celle où Inanna décide, sur un coup de tête, de devenir Reine des enfers à la place de celle qui y détenait le pouvoir. Malheureusement pour elle, son plan échoue et, démasquée, elle se voit condamnée à mort. Mais comme les Dieux sont souvent malins, Inanna avait pris ses précautions et grâce à une intervention extérieure, elle parviendra à être réanimée et obtiendra même le droit de remonter sur Terre. Elle doit toutefois laisser un autre Dieu se substituer à elle aux Enfers. Mais ne nous apitoyons pas trop sur ce dernier, qui trouvera aussi moyen d’alléger son sort.

Pourquoi ce mythe nous évoque-t-il la conjonction Vénus/Pluton? Parce qu’il y a, dans ce récit, les symboles du plaisir, de la mort et du pouvoir étroitement mêlés. Pluton, qui gouverne le Scorpion est une planète intense, sans concession, qui nous expose aux épreuves pour tester notre force intérieure. Vénus est la planète de l’amour, avec ses facettes parfois guerrières ou manipulatrices.

Enfin, la conjonction aura lieu en territoire Capricorne, le signe de la mort «apparente» de la végétation, avec son sol gelé, qui débute avec le solstice d’hiver. Nous pouvons donc nous attendre à un intense brassage de nos valeurs, parce qu’il nous faut passer au crible ce qui mérite d’être conservé et ce qui doit être abandonné. Comme la graine, qui fait lentement son chemin sous terre, il est possible que rien de visible ne se passe à l’extérieur, mais les résultats n’en seront pas moins réels d’ici quelques mois.

Dernière offensive du carré Uranus-Saturne

En élargissant le spectre, parlons encore du carré qui se reforme entre Uranus et Saturne (exact le 24 décembre) et qui renforce les tiraillements que nous ressentons tous. Il est en rapport avec la lassitude causée par le contexte général. Rarement, les astres ont aussi bien illustré un conflit entre ceux qui prônent le renforcement des mesures sanitaires, pour combattre la pandémie, et ceux qui ruent dans les brancards.

La seule chose que nous souhaitons ajouter comme commentaire pour conclure est un point astrologique. Cet aspect, qui a occupé le devant de la scène toute l’année 2021 avec une synchronicité frappante, a été exact les 17 février et 14 juin, (sachant qu’il a été actif tout au long de l’hiver dernier et du printemps), avant de s’alléger pendant l’été, puis de reprendre de la vigueur depuis octobre 2021. Il va enfin clore sa série de carrés le 24 décembre 2021.

Devons-nous en déduire que le contexte va changer en 2022? Le scénario s’annonce le suivant. Au fil des mois, l’étau entre Saturne et Uranus va se desserrer. Mais attention, les deux planètes vont revenir en carré-non exact mais tout de même valable- depuis juillet 2022!

Il semble donc que nous n’en ayons pas fini avec un contexte social agité, qui oppose deux camps. A notre avis, cela n’indique pas pour autant que la situation sanitaire restera bloquée. Pour être plus complet sur ce sujet-là, il faudra reparler de la conjonction entre Neptune et Jupiter, qui aura lieu au printemps, et qui annonce un changement total de paysage. Mais ceci n’est pas le topic du jour. Nous en reparlerons tout prochainement dans nos prévisions pour 2022.

D’ici là, plongeons à l’intérieur de nous à l’occasion des énergies de cette Pleine Lune, histoire de rassembler nos forces. Effectivement, cette fin d’année réussira mieux à celles et ceux qui prennent l’option de se concentrer sur le meilleur et qui éviteront de se disperser.

 

 

 

 

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!