Loading...

 

ActualitésArt & culturePersonnalitéSociétéLa sortie de l’album de Johnny se fait dans un climat fougueux

19/10/2018by Planetavenue

 

Tant attendu, l’album posthume de Johnny Hallyday est donc déjà disque de platine à sa sortie. 800’000 galettes couvrant presque la totalité de ce qui peut être concevable en terme de lancement.

Sur le plan stratégique, en tout cas, l’opération est une réussite programmée et déjà avérée. Mais celle-ci cache bien des dessous, dont le public reste toujours aussi friand.

Or, le contexte astral se fait également houleux et parlant à bien des égards. Le 19 octobre, qui aura été la date choisie par Laeticia Hallyday en tant que directrice artistique autoproclamée pour la sortie officielle de “Mon pays, c’est l’amour”, n’a en effet rien de neutre.

Regardons un peu ce qu’en pensent les planètes, à commencer par Mercure, qui gouverne les échanges commerciaux, la communication, et qui était aussi le maître du signe solaire de Johnny Hallyday, à savoir les Gémeaux. Il se trouve que Mercure forme, ce 19 octobre 2018, deux aspects exacts, l’un positif, l’autre négatif.

Mercure est ainsi à 14° du Scorpion, trigone à Neptune, qui se trouve lui-même à 14° des Poissons. A deux degrés près, Mercure transite la Lune natale de Johnny (16° Scorpion : celle-ci exprimait l’intensité émotionnelle du chanteur, pouvant aller jusqu’à la souffrance). Autrement dit, le transit de cette date réactive, en quelque sorte, l’esprit de Johnny, même au-delà de la mort – et d’autant plus que le climat de fond est Scorpion, signe en relation avec ce domaine.

De ce point de vue, un observateur peut juger le moment bien choisi : Neptune, planète des idéaux collectifs s’avère favorable. Le courant est porteur, comme on dit, et il est large comme la mer des Poissons. Notons, au passage, que Laeticia est une native de ce signe, même si l’aspect n’est pas en lien avec son Soleil. Toutefois, les valeurs sont compatibles et elle peut être satisfaite de ce lancement et de la reconnaissance du public.

Mais tout cela ne va pas sans peine, car ce n’est pas tout !

Mercure forme en effet aussi un aspect de carré avec Mars, qui est à 14 ° du Verseau. L’aspect se fait tout aussi exact ce 19 octobre 2018. Or, il illustre bien la bataille, le bras de fer, qui oppose la veuve de Johnny et ses héritiers. Celle-ci porte sur les idéaux supérieurs, chers au Verseau.

En astrologie, rappelons que le carré est un aspect de 90° qui signale toujours des tensions brutales. Dans ce cas-ci, il concerne des signes fixes, comme le Lion, signe de David Hallyday (né le 14 août 1966) et le Scorpion, signe de Laura Smet (née le 15 novembre 1983), tous deux agressés par ce Mars en Verseau. Autant dire que les deux enfants biologiques du chanteur sont pour le moins chahutés. Malgré la fierté d’entendre enfin ces chansons, leur agacement, voire l’énervement sont perceptibles. Ils n’ont en effet pas leur mot à dire à ce sujet. Laura, qui a, en outre, Saturne impliqué (à 9° du Scorpion) ressent clairement le manque affectif et la perte de contrôle.

Notons encore, en relation avec le titre de l’album – Mon pays, c’est l’amour – paraît également d’une actualité troublante.

Vénus a en effet commencé sa rétrogradation annuelle depuis le 6 octobre… également en Scorpion. La planète de l’amour, justement, signale pour chacun d’entre nous l’obligation de remettre sur le métier certains engagements affectifs.

Dans le cas des « héritiers » de Johnny, l’injonction va au-delà de la mort symbolique, elle fait clairement référence à un deuil à « digérer » pour passer à autre chose. Le 1er novembre, date de la Toussaint, Vénus reviendra en Balance (signe de l’union). Laeticia Hallyday a, pour sa part, annoncé que son séjour parisien se terminerait, car elle souhaite se rendre à Saint-Barth, sur la tombe de Johnny pour lui rendre hommage.

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux