Loading...

 

ActualitésAstrologieTransits planétairesAvril 2020: on ne se découvre pas d’un fil!

15/04/2020by Planetavenue

Avec un peu de retard, voici les principaux mouvements planétaires dans le ciel d’avril.  A voir leur nombre, il n’est pas étonnant que nous ayons la sensation de vivre une période aussi particulière.

Le principal aspect du mois est la conjonction qui s’est formée entre Jupiter et Pluton, le 5 avril.2020. Pour rappel, Pluton avait déjà été rejoint par Saturne, le 12 janvier dernier, ce qui explique sans doute en partie les ravages du COVID-19. Depuis fin du mois de mars, toutefois, Saturne s’est éloigné de Pluton pour entrer en Verseau jusqu’à fin juin (avant de rétrograder à cette date). En attendant, Saturne cède provisoirement la place de leader à Jupiter, car cette dernière planète monte en puissance.

Jupiter.

Jupiter, selon les astrologues classiques, est normalement plutôt bénéfique. Mais il ne faut pas s’arrêter à cette seule approche. En fait, dans biens des cas, son rôle est d’amplifier un contexte existant. Par exemple, dans le cas présent, c’est hélas à Jupiter que nous devons la «mondialisation» tous azimuts des effets de ce virus, devenu une pandémie.

Toutefois, le sens de cette nouvelle conjonction illustre un changement de perception. Si Saturne et Pluton nous poussaient à remettre en cause les structures du passé, et notamment les politiques en place, Jupiter et Pluton se rapportent, eux, au pouvoir et à la richesse. Nous comprenons donc que les préoccupations qui se manifestent depuis le début avril se portent plutôt sur les enjeux en termes de ressources. Qui en aura assez ? Que faire pour les attirer ? Toutes ces questions sont dans l’air. Nous tendons vers la convoitise et nous avons tendance à dépasser les peurs (qui sont, elles saturniennes, mais qui peuvent encore concerner pas mal de monde, cela va de soi).

La bataille d’influence entre Saturne et Uranus commence

Parallèlement, Saturne, arrivé en Verseau le 31 mars, se trouve désormais en carré* avec Uranus en Taureau. Ce conflit nous évoque des tiraillements de valeurs entre progressistes et conservateurs. Ceci est d’autant plus vrai que Saturne est entrée «chez» Uranus**, donc il subit sa loi et son joug. Mais il n’a pas dit son dernier mot…

Or, nous pouvons déjà annoncer que cet aspect de tension entre Saturne et Uranus ne fait d’ailleurs que commencer. Il va perdurer jusqu’à l’été, connaître une «pause» de juillet à décembre, pour reprendre au début 2021.

Cet aspect illustre sans doute les débats qui commencent déjà au sujet de la manière d’ordonner la société qui va sortir de la crise. Après cette expérience, certains voudront travailler et vivre différemment. Mais d’autres, nous le voyons déjà par cet aspect Saturne-Uranus, ne seront pas prêts à liquider tous les acquis. En tout cas, nous aurons tout loisir d’y revenir.

Le Soleil donne le rythme de la fin du mois

En attendant, le transit actuel du Soleil s’annonce compliqué jusqu’au 21 avril du point de vue collectif. En effet, le Soleil va former successivement trois carrés avec les planètes lentes qui nous causent ces soucis depuis le début de cette année: il sera en conflit avec Pluton et Jupiter (carré les 14, 15 avril) et enfin avec Saturne le 21 avril

Suite à son entrée en Taureau le 19 avril, le Soleil orientera nos préoccupations vers deux grands domaines: le travail et l’alimentation sous toutes ses formes. Nous aurons l’occasion d’y revenir en parlant de la prochaine Nouvelle Lune du 23 avril, qui accentuera encore ce phénomène.

Quoi qu’il en soit, le ciel de la fin du mois reste mitigé, partagé entre aspects exigeants et bonnes nouvelles. Donc, comme le veut le dicton populaire, en avril, ne nous découvrons pas d’un fil!

*Un carré est un aspect de 90° qui relie deux planètes et évoque un bras de fer entre les deux.

**Uranus est la planète qui gouverne le Verseau (où vient d’entrer Saturne).

https://www.planetavenue.com/wp-content/uploads/2018/02/white_divider_bottom.png

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

error: Content is protected !!