Saturne rentre chez lui

Le 20 décembre 2017, BAM, Saturne quitte le Sagittaire et rentre en Capricorne.

Autrement dit, le signe qu’il gouverne.

D’une part, cela implique que ses effets seront amplifiés, puisqu’il va se trouver sur un terrain propice à ses valeurs/symboles. Ensuite, ce retour cyclique ne se produit qu’une fois tous les 29 ans environ. Sa dernière visite remontait à 1989, induisant le climat caractéristiques du début des nineties : une certaine froideur sociale, une période plutôt individualiste, une esthétique à la Calvin Klein, incarnée par une Capricornienne typique, Kate Moss.

Voilà donc, en partie, le come-back sociologique que va impliquer cette arrivée de Saturne en Capricorne. Certes, ce n’est pas la perspective la plus jouasse qui soit – Saturne ayant une réputation difficile et le Capricorne étant un signe exigeant et ambitieux, concentré sur son effort à long terme. Mais, d’une part, les planètes ne nous laissent pas le choix, donc autant cultiver les côtés positifs de Saturne. Deuxio, il faut, bien sûr, associer ce transit aux autres contingences du ciel, à savoir l’emplacement et les aspects des autres planètes. Ce qui explique pourquoi même une réminiscence n’apporte jamais une répétition du climat précédent – justes des ressemblances- mais modelées différemment. Par chance, en 2018, la majorité des aspects avec les autres planètes lourdes (celles qui ont une influence collective) s’annonce plutôt positive, notamment avec Uranus, qui passera lui aussi dans un signe de Terre (le Taureau) au printemps. Nous y reviendrons, bien sûr. A ce propos, l’élément Terre sera le plus influent, puisque Pluton continue également son long séjour en Capricorne. Nous avons donc une première indication : ce sera une année de concrétisation, non de promesses en l’air ou de feu de paille. Raison de plus pour positiver cette arrivée de Saturne en Capricorne.

 

Quel que soit notre thème de naissance, la planète va donc introduire progressivement ses effets, et il va falloir s’armer de patience. L’heure n’est plus aux coups de chance, mais bien à la récompense des efforts consentis. Plus nous avons été humbles, persévérants et loyaux dans nos demandes ou nos projets, plus ils donneront leurs fruits. Saturne, c’est bien sûr la solitude ou le mariage de raison. Du point de vue sociologique, toujours, pour peu d’être attentifs, nous pouvons remarquer certaines manifestations de ses effets dans l’air du temps : la tendance Zéro Déchet, qui implique un souci de la préservation de l’environnement poussé à l’extrême ; des projets politiques, comme en Suisse, la future votation sur l’initiative « No Billag », qui force les consommateurs à se demander quel modèle de la télévision ils souhaitent. S’ils souhaitent lui laisser une mission publique, avec ses devoirs. Ou si le peuple veut s’en passer.

Côté privé, d’ailleurs, le temps est au repli sur soi, voire chez soi, à la méditation. La recette du bonheur  proposée est à la danoise, soit le hygge, tandis que le design et la gastronomie qui viennent du froid ont aussi la cote. Tous ces exemples sont typiques d’un Saturne actif sur nos mentalités. D’un Saturne en Capricorne, en fait.

On le voit, par la petite énumération ci-dessus, il existe tout de même une somme de possibles, et parmi ceux-ci, peut-être certains nous semblent plus sympas que d’autres, plus en accord avec nous-mêmes. A nous d’y puiser ce qui nous conviendra au fil des jours.

Evidemment, la portée de ce transit est à mettre aussi en relation avec notre thème de naissance. Si celui-ci comporte une majorité d’influences provenant de signes féminins, ou de l’élément Terre, ou que Saturne est dominant/bien aspecté, le programme sera plus facile. Il concerne ceux qui se réjouissent, en secret, d’un challenge leur permettant enfin de prouver leur VALEUR.

Car si, au début de cet article, nous avons évoqué les valeurs de Saturne,  c’est bien du terme générique de VALEUR dont nous allons nous préoccuper.

Qu’est-ce qui compte pour nous, une fois dépouillés du superflu ? Que l’on nous demande d’aller à l’essentiel ? Dès que nous avons la réponse, nous avons déjà une petite idée de ce qu’il conviendra de changer pour positiver le transit de Saturne, maître chez lui.

Copyright: Planetavenue.com