Quand Harry rencontre Meghan

Alors c’est fait: le prince Harry a annoncé son mariage avec la belle Meghan Markle au printemps prochain. The are engaged, congrats!

LONDON, ENGLAND – NOVEMBER (Photo by Samir Hussein/Samir Hussein/WireImage)

Du point de vue de leur physique et de leurs origines, il est pourtant difficile de faire plus différents que ces deux tourtereaux. Et du point de vue astrologie: sont-ils bien assortis? Brossons tout d’abord un bref tableau de leur thème personnel, avant d’en dire plus long.

Meghan Marke est née le 4 août 1981, à Los Angeles, Californie, à 4h46

Elle est du signe du Lion, avec l’Ascendant Cancer, fortement marquée par la Balance. A première vue, la belle possède un thème… royal. Certes, elle l’est du fait de son signe solaire, qui compte encore la présence de Mercure, planète personnelle, et du Nœud Nord, tous en secteur I. C’est celui du Moi, de la réalisation personnelle, de la première impression que l’on donne.  Dans le cas de Meghan, on voit qu’elle sait imposer une présence lumineuse. Elle est belle, certes, mais ses discours comme celui prononcé devant l’ONU ont tout autant marqué l’audience que son physique.

Ensuite, ce qui accroche rapidement le regarde de l’astrologue, c’est un stellium en Balance, avec une triple conjonction Lune, Saturne et Jupiter, en début de signe, alors que Pluton se trouve tout à la fin. La composante Balance en fait une personnalité agréable à vivre, qui s’intéresse aux autres, mais qui porte en elle une très forte ambition sociale – dans le sens d’intégration sociale – avec le duo Jupiter/Saturne typique, qui colore cette Lune élégante. Ce fameux trio s’oppose à l’axe du MC (la carrière) qui se trouve en Bélier. Meghan sait donc « utiliser » sa sensibilité féminine pour franchir les échelons sociaux de manière plutôt décidée, voire franchement virile. Le maître, Mars, se trouvant en Cancer, elle recherche, par contre, un homme traditionnel, mais aussi pour le bousculer (tout comme elle met parfois à mal son propre côté masculin intérieur). Par contre, son Soleil étant en trigone avec cet axe du MC, nous avons la confirmation que ses ambitions sont portées par un courant favorable et sain.

Prince Harry est né le 15 septembre 1984, à 16h20 à Londres

Il est donc de la Vierge, signe étrangement modeste et peu en accord avec ses origines, et il a un Ascendant Capricorne. L’élément Terre est très présent dans ce thème, montrant un être déterminé, qui a mûri très vite, voire trop vite – sans doute marqué par la disparition de sa mère alors qu’il n’était que très jeune- timide, persévérant et adepte de la solitude.

Avant que sa personnalité soit complètement affirmée comme aujourd’hui, il a parfois choisi les frasques, dans une stratégie de fuite en avant. On se souvient qu’il était l’enfant terrible de la famille. «Harry a sans aucun doute été un peu un petit diable et parfois même un boulet. Pendant plusieurs années à la fin de son adolescence, il y a eu des inquiétudes le concernant», estime Penny Junor, auteur d’une biographie intitulée Prince Harry: Frère, soldat, fils.

Voilà pour les composantes premières de son thème, à quoi s’ajoute encore un Saturne en 9, déjà conjoint à l’axe du MC. De cette position, on peut en déduire deux choses: soit cela confirme le fait qu’il était peu fait pour être dans la lumière – tout sauf devenir roi- soit il a pris en grippe les oripeaux du pouvoir à cause de son histoire familiale. Cela dit, sa Lune en Taureau garantit une vraie joie de vivre- pourvu qu’il puisse profiter de celle-ci dans la tranquillité et l’harmonie affective. Un beau Mars en Sagittaire, en compagnie proche d’Uranus et précédé de Neptune le rend à la fois chevaleresque, enthousiaste et porté par une mission supérieure.  Donc en résumé, il gagne à être connu et il est plutôt « plus cool » et de bonne composition en privé que dans la sphère publique.

Leur synastrie

Surprise, surprise !  Au-delà de leurs différences, les deux amoureux vont bien ensemble. Certes, les différences dont nous avons parlé plus haut sont flagrantes : elle cherche la lumière, lui pas. Il est parfois sauvage, tandis qu’elle adore les mondanités. Elle est esthète, il se fiche de son apparence. Ce sera donc à elle de briller en société, elle qui sera suivie par les papparazzi, elle qui ira s’asseoir aux défilés de mode, qui saura s’exprimer avec aisance – Mercure en Lion – et même donner de l’éclat à ses activités caritatives. Car elle ne saurait être réduite à une femme-objet, bien au contraire.

Lui, pour sa part, cache ses fragilités derrière ses activités « viriles » : il est pilote d’hélicoptère de l’Army Air Corps et a participé à la guerre d’Afghanistan. Il reste très sensible aux questions de l’armée et du sort des militaires retournés à la vie civile, tout comme aux soldats blessés et aux handicapés

Techniquement parlant, il est certain que leurs thèmes astrologiques présentent plusieurs points d’interception  plus ou moins proches, indiquant un potentiel relationnel:

*Tout d’abord, Vénus de Meghan se trouve à 13° de la Vierge, entre le Mercure et le Soleil de Harry: le principe est sensible à son apparence, à sa beauté, tout comme elle sait apprécier (aimer) son esprit. Elle fait d’ailleurs écho à la Lune de Harry en Taureau. Leurs sensibilités affectives se rejoignent pour montrer un côté à la fois très concret et plutôt low profile.

*De son côté à lui, sa Vénus à lui se trouve bien placée au milieu de la Balance : il recherche une femme marquée par ce signe et ses valeurs : douceur, beauté, harmonie, générosité.

*Leurs axes relationnels (Ascendant-Descendants) sont inversés, ce qui veut dire que l’Ascendant de l’un se superpose au Descendant de l’autre (avec un orbe de tolérance). Cette particularité se rencontre souvent chez les conjoints, tout comme le fait d’avoir, par exemple, un même Ascendant. Dans les deux cas, il y a superposition de l’axe et indication que le but de la relation est de former un duo, de trouver une entente.

*Le Mars de Meghan est également intéressant, car il se trouve en Cancer, tombant exactement sur l’axe de la 7ème maison du Prince, celle du mariage : elle est destinée à être également le partenaire décideur du couple, voire à « porter la culotte ». ceci n’est pas pour lui déplaire, mais peut parfois le décoiffer, car il y a inversion des rôles traditionnels (Mars de Meghan carré à sa Vénus en Balance).

*Aspects favorables: là, il n’y a pas de superposition mais d’interaspects favorables. Il faut surtout retenir le Soleil et Mercure de Meghan en lion en trigone avec le duo Mars-Uranus d’Harry en Sagittaire. L’émulation de l’élément feu rend la relation très stimulante : ils ne s’ennuient jamais ensemble et ont besoin de s’admirer l’un l’autre.

 

*Parmi les bémols, qui ne sont pas trop nombreux, il leur faudra faire attention à l’impulsivité potentiellement agressive de la jeune femme, qui pourrait déranger la tranquillité d’Harry: son Uranus s’oppose en effet à sa Lune en Taureau. Mentionnons aussi un autre aspect qui fonctionne dans le même registre. Cette fois, c’est l’Uranus de Harry qui forme un carré à la Vénus de Meghan. Les risques de rupture restent possibles avec une telle position. Uranus entraîne des retournements de situation tout à fait inattendus, donc impossibles à « prédire », D’ailleurs, un tel lien entre ces planètes peut être sublimé, notamment par l’intellect supérieur. Leur relation a déjà débuté sur des auspices uraniens, puisque chacun vivait sur un continent différent, lui dans la Vieille Europe, elle en Californie.  Il leur faudra peut-être apprendre à mettre de l’air dans leur relation, histoire de se redécouvrir en permanence.

 

Copyright: @Planetavenue