En avant pour la remise en cause !

C’est l’énergie de la Nouvelle Lune du 18 novembre (11h43 TU) qui est en train de se manifester et s’intensifie dans cette période.

A 26° du Scorpion, la Lune rejoint donc le Soleil dans ce signe qui demande une remise en cause – littéralement de mourir symboliquement pour renaître – alors que la Nouvelle Lune en soi ((moment où la Lune opère une conjonction parfaite au Soleil) représente le début de quelque chose.

Il faudra donc déjà intégrer ce paradoxe, ou plutôt procéder à un examen lucide: laisser de côté ce qui doit l’être, pour permettre l’éclosion de projets à venir.

Cela peut concerner n’importe quel domaine de notre vie dont nous ressentons un besoin de transformation, causé sans doute par une espèce de lassitude ou par le sentiment d’avoir fait le tour des choses. Attention, toutefois, car le Scorpion procède à ce constat de manière plus radicale que les Poissons, par exemple. Le Scorpion ne laisse pas le cycle se terminer de lui-même, le Scorpion prend l’initiative: il pique ou il SE pique, pour reprendre la comparaison avec l’animal. Il peut donc y avoir une certaine dose d’agressivité dans l’air, et celle-ci survient sans crier gare.

En effet, c’est Uranus, la planète des coups de théâtre, qui se trouve activée par cette Nouvelle Lune de par un quinconce en Bélier. Un signe également actif et parfois agressif. Le quinconce, de son côté, est un aspect très particulier, qui relie deux signes d’élément incompatibles (l’eau et le feu en l’occurrence) et est un peu le mélange de deux aspects, le carré et le sextile (90° + 60°, l’un étant cassant, l’autre souple). Le quinconce demande donc un ajustement, car il symbolise une tension interne entre des désirs contradictoires.

Dans le cas présent, si nous parlons de ce quinconce – aspect qui se trouve classé parmi les aspects majeurs par certains mais qui serait plutôt un aspect majeur des aspects mineurs- bref, cet aspect est le seul notoire (à part les mineurs) concernant cette lunaison. Il attire donc l’attention et nous force à examiner de plus près la combinaison des énergies Scorpion-Bélier, qui ont pour seul point commun une décharge d’énergie pure, de type marsienne.

Conseil : au cours de ces jours autour de la Nouvelle Lune – depuis maintenant et jusqu’au début de la semaine prochaine- il faut tout d’abord garder une certaine prudence dans ses actes pour ne pas attirer les conséquences potentiellement violentes de ces aspects.  Ce qui ne signifie pas « ne rien faire ». Il vaut mieux prendre du recul (faire le deuil façon Scorpion) et accepter de «faire des efforts» dans les domaines de son existence où nous souhaitons ardemment voir éclore le changement. En d’autres termes, il s’agit de préparer une stratégie volontariste et froide à la fois pour mieux s’y préparer.

De ceci, nous reparlerons dans les jours à venir, lorsqu’il sera question des valeurs Sagittaire.

 

Copyright Planetavenue.com